• Entéléchie : n. f.

    je savais bien que la définition serait à propos en ce jour...
    Pour vite l'oublier, vite, vite une nouvelle....
    Merci pour toute cette imagination. Heureuse de te relire Cosmic



  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:12
    ah la la... facile
    une entéléchie, c'est le nom commun (anciennement adjectif qualificatif) qui s'associait aux jeunes fans entichées des stars de la télévision. Une entéléchie est donc une gruppie qui poursuit des ses attentions bataille & fontaine, jean-luc delarue et consorts
    2
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:19
    Meuh non
    c'est à l'origine un proverbe à l'usage des jeunes animateurs qui ensuite est devenu un nom commun féminin désignant les petits accidents de plateau comme lorsqu'un spot écrase la tête d'un technicien, c'est une entéléchie, par opposition à un spot qui s'écrase sur la tronche de PPDA auquel cas c'est un drame, une catastrophe.
    3
    bidule14 Profil de bidule14
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:46
    Espérons
    qu'aucune entéléchie ne s'écrase sur vos commentaires
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    lionnel jospin
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:53
    ...
    ce dit d'une femme d'origine lusitanienne qui adore regarder la television et qui s'obstine a  prononcer les "s" comme des "ch".
    5
    bidule14 Profil de bidule14
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:56
    Lionel
    c'est mal jean marie de te cacher derrière ce pauvre Lionel.
    6
    lionnel jospin
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:57
    ...
    si c'est ça, je me retire de la vie de ce blog.
    7
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 17:16
    une des déf du dico
    Chose ou être qui permet à l'esprit ou au cœur de trouver son plein épanouissement. Ses lettres [à Alissa] étaient mon seul refuge, et son souvenir, comme eût dit Ronsard, « ma seule entéléchie » (GIDE, Porte étr., 1909, p. 550).
    8
    bidule14 Profil de bidule14
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 19:25
    Je ne veux pas
    te froisser chère Ines car ta definition est jolie. Celle d'hier trés enrichissante. Mais le jeu consiste à essayer d'imaginer le sens du mot, si on ne le connais pas, ou de le laisser deviner aux autres. Voilà, je compte sur toi et sur ta poétique imagination. Bienvenue à toi et d'avance merci. PS. tres joli blog.
    9
    Samedi 8 Juillet 2006 à 16:38
    Entéléchie :
    substantif de substitution synonyme de "présentatrice du 20 heures et autres divertissements" et, il est vrai, fort peu empathique, constitué d'une préposition, d'une abréviation et d'un verbe vulgaire conjugué à la troisième personne du singulier. Se dit également des présentateurs-animateurs-producteurs de divertissements, ce que je réprouve, l'usage de la féminisation correspondant ici à une volonté de nuire par l'injure résolument sexiste.
    10
    Lundi 10 Juillet 2006 à 09:35
    me voici enfin à la rescousse...
    car je vois bien que personne ne trouve, et c'est fort logique, car ce mot n'existe pas encore. Il sera rendu populaire en août 2006, (grâce au taux exceptionnel de fréquentation d'un blogg nommé Fatum) et suite au comportement d'un saint local, qui pour sa dernière apparition immaculée et cathodique aura par trop usé de sa tête. Beaucoup alors se sont écrié : "Saint Zidane en télé chie !!!" (Vous ne me croirez pas, mais Thierry Henry le Gunner d'Arsenal ne l'avait-il pas cannonisé en personne le baptisant Dieu ?), ainsi l'entéléchie est le naturel qui revient au galop lors de la dernière apparition télévisée de n'importe quel individu. (Rappelez-vous le "aurevoir" de Valéry Giscard d'Estaing, ou le "je vous demande de vous arrêter" d'Edouard Balladur, ou le "je me retire à l'île de Ré" de Lionel)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :