• Isthme n.m. (1538

    Ainsi il s'agissait donc bien de cette langue qui réunit deux terres. Un pont entre deux pays. Un lien entre deux caractères. J'ai beaucoup aimé celle du coeur, car il est fort possible qu'il soit cette langue parfois. 

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Juin 2006 à 11:17
    passage
    étroit marin par lequel les bâteaux peuvent passer ? Bien le bonjour Bidule 14...
    2
    Mardi 13 Juin 2006 à 11:34
    pour les étudiants en médecine
    description médicale de ce qu'il reste d'un coeur qu'on a trop comprimé, un dernier effort de la langue pour un mot difficilement prononçable à son origine, qui voudrait relier mer et terre, terre et mer, dans un carré qui à la dernière syllabe retombe comme un soufflé. En voilà un joli mot.
    3
    bidule14 Profil de bidule14
    Mardi 13 Juin 2006 à 13:45
    En voilà
    une belle définition un joli son, un brin de souffle.
    4
    glen
    Mardi 13 Juin 2006 à 15:02
    biologie
    Isthme : Bruit fait par l'explulsion réflexe d'air par le nez et la bouche, d'un asmathique. Ex : " - Isthme ...! - A vos souhaits."
    5
    Mardi 13 Juin 2006 à 15:58
    .
    pardon pour les asthmatiques.
    6
    lune froide
    Mardi 13 Juin 2006 à 16:11
    Une forme...
    de spiritualité proche du bouddhisme...
    7
    Mercredi 14 Juin 2006 à 01:53
    pour le coeur...
    il s'agissait de lier ce terme à son sens médical, et au souvenir, très personnel s'il en est, d'une étudiante espagnole incapable de le prononcer... après tout se goup-illait agréablement.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :