• Monade. n.f. (1547...

    bas lat. monas, -adis "unité", mot gr.) Philo. Chez les pythagoriciens, unité parfaite qui est le principe des choses matérielles et spirituelles. // (Fin XVIIe) Chez Leibniz, Substance simple, inétendue, invisible, active, qui constitue l'éléments dernier des choses et qui est doué de désir, de volonté et de perception.
     
    Ainsi donc est venu le temps de la définition selon Robert. Merci pour toutes vos proses.
    Pour les philosophes ou les curieux : http://www.cosmovisions.com/monade.htm


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Juin 2006 à 12:40
    pour moi qui tient un dictionnaire
    ce sont les composantes voyageuses (parce qu'elles sont nomades à une inversioin près) de l'esprit, les chevilles ouvrières de petits pieds jolis condamnés à circuler d'âmes en âmes.
    2
    Lundi 12 Juin 2006 à 12:45
    j'adore
    cette poétique définition.
    3
    Lundi 12 Juin 2006 à 12:47
    je craignais un peu d'intervenir...
    parce que je connaissais le mot et sa définition. Mais si vous adorez, tant mieux.
    4
    bidule14 Profil de bidule14
    Lundi 12 Juin 2006 à 12:49
    On aurait pu dire...
    bien des choses sur ce mot. Mais votre "chant lexical" me plaît beaucoup. Bien à vous.
    5
    bidule14 Profil de bidule14
    Lundi 12 Juin 2006 à 12:56
    merci
    pour votre intervention.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    maximus
    Lundi 12 Juin 2006 à 13:33
    on aurait pu penser que...
    La juste définition est joliment tournée. Quelle ne nous empêche pas pour autant de donner libre cours à notre imagination. je vous livre donc le fruit de mes pensées. De même qu'une gonade est une fabrique à gamètes, ces cellules qui permettent à tout être vivant de se reproduire, de même je définirai une monade comme un espace de l'esprit, un recoin secret de l'inconscient, où les jolis mots trouvent leur génèse.
    7
    bidule14 Profil de bidule14
    Lundi 12 Juin 2006 à 14:21
    belle definition
    je l'avoue. Tout nous ramène donc à la genèse... Mais de laquelle parle t'on, de celle de l'homme doué 'une conscience ? Et si l'homme n'était pas le seul mué par ces sortes de désir... Il faut croire que ce jeu suscite des réflexions. Peut-être notre genèse.
    8
    Lundi 12 Juin 2006 à 15:27
    MONADE, ATOME.
    "La monade est, dans l'hypothèse de Leibnitz, l'être simple et actif des corps, capable de dire moi dans ce qui a vie. L'atome, dans l'hypothèse de Démocrite, est la particule dernière et indivisible des corps, agitée d'un mouvement éternel, et entrant, par ce mouvement, en combinaison avec les autres atomes. Aujourd'hui, selon la vue des chimistes, l'atome figure à l'esprit la constitution des corps d'après laquelle ils se combinent en proportions définies." Merci le Littré :) Salut en passant les gens
    9
    Lundi 12 Juin 2006 à 15:49
    je te remercie Chris
    j'imagine que n'importe lequel des participants à ce petit jeu peut prendre son Littré et recopier. Moi même j'aurais pu donner la définition, voir même l'adresse de ce cher Leibniz. J'imagine aussi que tu n'as pas du lire plus avant l'objet du jeu. Salut quand même à toi en passant. Mais la prochaine fois je te serais infiniement gré de laisser l'imagination des autres donner du sens au mot tel qu'ils l'entendent et ce, même s'il connaisse le mot sans avoir recours à quelques glossaires. (1664 de glossarium). D'avance merci.
    10
    Lundi 12 Juin 2006 à 16:08
    je ne sais pas si tous...
    peuvent s'emparer de leur Littré (moi par exemple nullement, car je n'en ai point), et vous Fatum vous semblez fan inconditionnelle de Robert, petit de préférence. Une chose est sûre, a priori, et c'est quand même là l'avantage de l'intervention de Chris, le Littré manque singulièrement de poésie et de sens de la vie.
    11
    bidule14 Profil de bidule14
    Lundi 12 Juin 2006 à 17:59
    Comme je suis
    d'accord avec vous Maximgar
    12
    Lundi 12 Juin 2006 à 18:00
    definition
    Monade : n.f. Se dit d'une limonade servie dans un petit verre. ex : " Garçon, une monade s'il vous plait ? "
    13
    bidule14 Profil de bidule14
    Lundi 12 Juin 2006 à 18:03
    Moi aussi
    je prendrais bien une monade chez Madame Jean. Comment dit-on déjà ? J'adore ta poésie rigolote mon glen. RDV chez Bernard ?
    14
    Lundi 12 Juin 2006 à 20:31
    Mais......
    Mais qu'a t'on fait de Robert ? Glen où est Robert ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :